Vous pouvez reproduire ce texte sans autorisation à condition de respecter les conditions du Creative Commons (Paternité, Pas d'Utilisation Commerciale, Pas de Modification)

Première version mise en ligne le 19 août 2014.


DE L’ESPACE DE VIE

VOTRE LIEU DE VIE EST COMME UNE PLAGE


Bonjour,


Nous vivons dans une société où l’accent est mis avant tout sur la possession. Notre sens de la réussite, notre statut, parfois même notre propre estime de soi est très souvent lié aux objets que nous possédons ou qui nous sont donnés, que ce soit dans un cadre amical, familial ou professionnel.


Très souvent, nous conservons chez nous bien trop des objets qui croisent notre chemin comme autant de trophées ou de souvenirs... et nos maisons deviennent des musées destinés à nous rappeler, ou parfois nous convaincre, que nous sommes brillants, appréciés, riches, cultivés, aimés, ...


Dans tout cela, nous oublions que nous devons vivre dans ces « musées » que sont nos maisons et que, la place que nous donnons à nos objets et autant d’espace que nous nous ôtons pour vivre.


Pensez donc à cet «espace de vie» comme à une plage et aux vagues qui s’y succèdent. Quand la vague s’étend sur une plage, elle y dépose des objets et en  reprend d’autres quand elle reflue vers la mer. L’espace parcouru par les vagues reste toujours ouvert, prêt à accueillir temporairement d’autres objets. Il est comme une respiration.


Plus grand est cet espace, plus ample est la respiration, plus nombreuses les possibilités...


Pour vivre, nous avons besoin d’une telle « plage » dans nos lieux de vie, pour pouvoir respirer, pour accueillir de nouveaux objets et en rendre à l’«océan de la vie» qui se chargera de les déposer ailleurs...

Si nous n’avons pas un tel espace disponible, alors l’«océan de la vie» ne peut plus rien déposer de nouveau. Nous cessons d’évoluer et de changer et ce qui nous était destiné est déposé sur une autre plage...



Pierre

mailto:pierre@voieessentiel.com?subject=la%20voie%20de%20l'essentiel
Home.html